La Cocoricote

Notez cette invention
­­­bronze
Cette invention a reçu la médaille de bronze lors du FIOLIF 2005 dans la catégorie « Invention la + délirante »

Ne trouvez-vous pas que les plus favorisés de ce monde oublient trop souvent la notion de « partage » ?

Dans ma toute grandeur, je viens d’inventer la cocoricote.

Je n’ai pas la prétention de vouloir supprimer totalement le fossé entre riches et pauvres, mais celui qui veut gagner pas mal d’argent et qui aime se lever tôt, va, grâce à moi, trouver son bonheur.

Vous imaginez un hôtel luxueux retiré dans la campagne. Il est 06.00 hr, tout le monde dort encore sauf le personnel qui se met gentiment au travail. Vers 08.00 hr, les précieux locataires vont se réveiller tout doucement, ils vont traîner au lit jusqu’à 08.45 hr et vont descendre prendre le petit-déj avec le sourire. Ils ont passé une si bonne nuit, aaaaaaahhhhhhhh !!!!

Et bien, maintenant ça va changer ; car à partir d’aujourd’hui, vous serez sur la voie publique, juste en face de l’hôtel avec la cocoricote et ce, un peu avant le lever du jour.

La première fois que vous viendrez, ça va faire beaucoup de bruit ; c’est dommage pour ceux qui dormaient, mais c’est comme çà ; et de toute façon il faut bien montrer que la cocoricote fonctionne.
Rassurez-vous, car dès que le patron de l’hôtel aura compris le fonctionnement de la machine, tout va rentrer dans l’ordre.

Fonctionnement :

Le jour commence à se lever, et votre joli coq commence à chanter des cocoricos pas mélodieux du tout.
Le garçon d’hôtel doit simplement alimenter le monnayeur. 1 euros libère 2 litres d’eau. Le poids de l’eau amène la caisse opaque au plus bas. Le coq est dans le noir et il ne chante pas.
Mais comme le bac est percé, l’eau choit sur le sol et les ressorts font remonter doucement la caisse opaque ; la lumière revient auprès de notre compagnon qui ne va pas tarder à recommencer son chant. Le garçon alimente à nouveau la machine et ainsi de suite.

A présent, (rentrée des classes oblige) un peu de mathématiques.
Pour préserver sa clientèle dans un profond sommeil, le patron va devoir débourser 50 euros et en plus il doit payer le garçon pendant 2 heures environ pour surveiller la machine.
Coût total : 80 euros.

Vous vous portez volontaire pour mettre les pièces vous-même dans la machine et certifiez qu’avec 40 euros vous aurez assez. Vous avez même fait gagné 40 euros au patron ; vous êtes trop bon !

Cette variante à un gros avantage. Les 40 euros en poche, libre à vous de vous casser et de faire un deuxième hôtel le même jour.

Décidément, qu’il est grand ce JPG !!

Jeremy Paradise

Médaille d'argent du meilleur inventeur fou 2004 Médaille d'or du meilleur inventeur fou 2005 A participé aux CMIF 2006 et 2007

Laisser un commentaire