La Bêche Enchantée

Notez cette invention

Au cœur de notre grande forêt d’Ardenne, vit depuis plusieurs milliers d’années, une peuplade dont très peu de gens connaissent l’existence ; ce sont les Zorbos. Je vais vous les présenter. Ce sont les êtres les plus pacifiques ayant jamais été sur terre et ils n’ont aucun défaut. Ne vous y trompez pas, ils sont lourdement armés, mais ce sont des armes en caoutchouc rien que pour jouer.
Dans un livre ancien, on a pu lire qu’ils sont le fruit de l’amour entre un panda et un champignon. Du panda, ils ont hérité de la gentillesse infinie et du champignon ils ont hérité d’une tare dont ils se seraient bien passés ; ils sont de tailles très différentes entre eux, allant de 1 jusqu’à 10 fois plus grands pour certains.

Ce matin tout le monde est triste car le roi Zurghin est mort. La tradition veut simplement que le plus âgé monte sur le trône le jour même après avoir mis en terre la dépouille du roi défunt avant le coucher du soleil. Personne ne peut aider le futur roi à creuser la tombe. Si cette condition n’est pas respectée, les Zorbos disparaîtront à tout jamais ; on pense qu’ils vont noircir et qu’ils vont fondre dans le sol.
C’est au très vieux Minnooooorh que revient la lourde tâche. Il sait qu’il doit monter sur le trône pour la survie des Zorbos. Le vrai problème dans cette histoire c’est que Zurghin était un géant et que Minnooooorh est affreusement minuscule. Il sait que c’est tout simplement impossible pour lui de creuser un trou aussi immense et, avant même de commencer, il demande pardon à tout ses amis d’avoir été créé trop petit. Ce qui ne va pas l’aider, c’est que nous sommes en plein hiver et que les journées sont courtes. Il se met quand même au travail, mais si il n’y arrive pas, il n’y aura pas de haine ni de chahut; les Zorbos mourront sans dire un mot et ils seront oubliés à tout jamais.

Ne craignez rien et séchez vos larmes !!! Les Zorbos ne vont pas mourir car pour eux je viens d’inventer : « La bêche enchantée ».

Désolé pour les scientifiques, mais ici, rien de bien compliqué.
Le manche de la pelle est creux, il est en plastique très résistant et très léger. A son extrémité il y a une petite boule qui sert de réservoir. A la verticale, le manche est rempli d’eau au 2/3.
Dès que la bêche va se retrouver à l’horizontale, l’eau va commencer à pénétrer dans le réservoir. C’est à ce moment précis qu’il faut insister sur le mouvement pour que l’eau remplisse le réservoir le plus vite possible, donnant un effet sans pareil à l’autre extrémité de la bêche. La terre emportée sur la bêche va dès lors pouvoir être expédiée 3 à 4 fois plus haut et plus loin. Ce qui est le plus pénible quand on creuse une tombe, c’est que trop vite, la terre que l’on a expédiée, glisse sur le tas et retombe dans le trou.

Vous aviez peut-être pensé que j’avais inventé une bêche qui travaille toute seule. Désolé et toutefois sans intérêt pour au moins deux raisons.
1) On a déjà inventé le bulldozer.
2) Elle ne serait d’aucune utilité pour aider Minnooooorh à remplir sa tâche.

Chers lecteurs, méfiez-vous car l’usage abusif de ce site peut nuire gravement à la santé et vous pourriez un jour vous retrouver enfermés.

Jeremy Paradise

Médaille d'argent du meilleur inventeur fou 2004 Médaille d'or du meilleur inventeur fou 2005 A participé aux CMIF 2006 et 2007

Laisser un commentaire