La Rehaussette-Caprio

Notez cette invention

L’an 1815, le 18 juin.
Au petit matin, ce sont près de 64000 hommes qui gisent sur le champ d’honneur.
Plus jamais Napoléon ne partira en guerre.
Nous sommes à WATERLOO.
Morne plaine, et patati et patata………

Les corps sont enterrés dans d’immenses fosses communes, tandis que les 236 canons français sont confisqués. Ils vont être fondus et vont donner naissance au célèbre « LION DE WATERLOO ». 28 tonnes de fonte placées sur un piédestal de 4,5 m en haut de la butte qui ne mesure pas moins de 170 m de diamètre.

Tout jusqu’ici est le fruit d’une recherche assez facile ; t’ouvre le dépliant qu’on t’a donné à l’entrée du site et t’a qu’à recopier. Pour ce qui suit ; « toute ressemblance avec des personnages, ministères ou organismes statal, parastatal et antistatique, existant ou ayant existés serait pure coïncidence. »

Le 17.01.03, ne pouvant plus faire fasse aux coûts d’entretien, l’ASBL « Le Lion de Waterloo » se voit dans l’obligation de vendre le site et ses dépendances pour 1 euro symbolique à la Région Wallonne, seule et unique candidate au rachat, sous couvert du ministère des sites et monuments.

Appel a été lancé pour trouver une façon peut onéreuse et innovante de tondre les 20096 m2 de pelouse qui recouvrent l’ensemble de la butte. Le cahier des charges est très strict sur un point ; dorénavant, il sera interdit d’utiliser des moteurs pour effectuer le travail.

Je ne vous cache pas que certains ont émis l’idée de clôturer la butte et de lâcher des bestiaux tels que daims ou mouflons. Mis à l’essais cet été, le test n’a pas été concluant ; les bêtes se rendent près des visiteurs qui leurs offrent des biscuits et du pain et ne vont jamais à certains endroits de la butte. Résultat : L’herbe n’est pas tondue régulièrement.

J’ai donc inventé : « La Rehaussette-Caprio »

En quoi ça consiste ?

Il s’agit d’équiper une chèvre de deux petites échasses fixées sur les pattes gauches ou sur les pattes droites. Les pattes en question sont introduites dans la rehaussette-caprio. Une garde en cuir est placée contre la cuisse et fixée à l’aide d’une lanière. La rehaussette-caprio devient donc totalement solidaire de la patte de la chèvre. Pour un confort sans pareil, l’animal va de lui-même adopter une position comme sur le schéma ci-dessous.

L’animal est alors conduit en haut de la butte.

Si la chèvre veut aller vers le bas, son instinct d’équilibre va directement lui rappeler son seul et unique roulé-boulé qu’elle aura fait pendant sa séance d’entraînement. Elle ne peut dès lors pas faire demi-tour. Elle mange sans arrêt en marchant droit devant et tourne sans arrêt autour de la butte. Elle pourrait aller légèrement vers le haut, mais hélas, il n’y a rien à manger ; donc elle n’y va pas.
La Rehaussette-Caprio placée sur la patte avant doit être réglée quelques millimètres plus haut que pour la patte arrière. Cette mesure est nécessaire pour qu’elle puisse bifurquer de 2° environ et permettre ainsi à la bonne chèvre de descendre en spirale confortablement.
Après quelques jours, il suffit de récupérer la chèvre en dessous de la butte et de la replacer aussitôt au-dessus pour qu’elle puisse recommencer. La nuit, la chèvre peut dormir tranquille ; elle se couche sur le flanc et le pic d’accroche de nuit fait le reste, l’empêchant de glisser.

Autres applications :

Un tel travail de recherche devait très vite trouver d’autres applications.
Un marché colossal avec la DDE devrait être passés pour tondre les milliers de ronds-points nouvellement installés sur les routes de France. C’est pourquoi la Rehaussette-caprio est équipée d’une vis de réglage, l’adaptant à toutes les inclinaisons possibles.

La Rehaussette-caprio est livrée par paire.
La chèvre n’est pas fournie

Qui a dit qu’on n’aimait pas les animaux ?

Si un jour, vous avez besoin de quoi que ce soit, n’hésitez pas, faites appel à moi.

Jeremy Paradise

Médaille d'argent du meilleur inventeur fou 2004 Médaille d'or du meilleur inventeur fou 2005 A participé aux CMIF 2006 et 2007

Laisser un commentaire