Le Bouzimoustik

Notez cette invention
­­­gold
Cette invention a reçu la médaille d’or lors du FIOLIF 2004 dans la catégorie « Meilleure invention »

Chers amis,
J’ai du chercher longtemps, mais juste avant la date ultime j’ai enfin trouvé la solution pour le concours n°4. Etre innovateur pour venir à bout de ces sales bestioles n’était pas simple. En effet le soucis d’écologie est une priorité.
Très efficace, sans danger pour la santé de l’homme et vachement dangereux pour la santé des moustiques, je viens d’inventer:

Le Bouzimoustik

Qui n’a jamais retourné la grange d’un grand-père ou d’un vieux mononcle. Vous êtes passé à côté de cette horrible meule à eau, et bien vous aviez tord car elle vont reprendre du service.

Adaptation : dans la table généralement en bois, il vous suffit de tailler une encoche légèrement inclinée. Sur la pierre vous fixez une petite charnière « piano ». Laquelle supporte un morceau de plastique semi-rigide. Celui-ci étant placé (vous l’avez compris) de manière à entrer dans l’encoche de la table.

Préparation du BOUZIMOUSTIK : les moustiques aiment le sucre et également l’odeur envoûtante de votre transpiration. Puisqu’on est en plein été et que vous avez travaillé comme une bête la journée, vous prendrez un bain sans savon en ne mettant que 3 cm d’eau dans la baignoire.
Une fois sorti du bain, vous récoltez le précieux jus à forte odeur de travailleur que vous placerez dans le bac à eau du BOUZIMOUSTIK. Vous y ajoutez un peu de sucre ou de grenadine.

Fonctionnement : le moteur sera réglé à la vitesse minimale et la pierre va tourner relativement doucement.

Au point bas, le morceau de plastique se mouille dans le fameux jus.

Au point haut, le morceau de plastique va prendre un position de 90° par rapport à la meule.

Quand il arrive dans l’encoche de la table, il dépose votre odeur et du sucre; il se replie en suite pour le reste de son tour de roue.

Inévitablement ce salaud de moustique va aller se goinfrer et pour cela il entre dans l’encoche………..Je suis un moustique plus malin que les autres na na na, j’ai trouvé de quoi bouffé na na na …………………. MAAAK……………………………, il s’est pris le plastique sur le coin de la cafetière et çà, il ne le racontera jamais.

La palette continue à tourner, passant et repassant où le moustique s’est fait écrabouiller et nettoie parfaitement l’endroit. La malheureuse victime se retrouve dans le jus, en pièce je vous l’accorde, mais il y est quand même et y laisse également son odeur.
C’est l’heure du diner, maman moustique cherche son rejeton. « MICHEL on va passer à table » Elle est attirée par le même principe et en plus maintenant il y l’odeur de MICHEL. « MICHEL on va passer à table, MICH »…..MAAAK….
Après, c’est au tour du père, de la tante et de toute la sainte tribu de ces salopards de moustiques.

Jeremy Paradise

Médaille d'argent du meilleur inventeur fou 2004 Médaille d'or du meilleur inventeur fou 2005 A participé aux CMIF 2006 et 2007

Laisser un commentaire