Le SmokOut

Notez cette invention

Pour la vingtième fois vous avez essayé de vous arrêter, mais à chaque fois c’est le même problème de volonté : les amis qui fument autour de vous, la tentation et le manque, bref l’enfer.
Les patchs c’est bien mais cher, et en plus il ne faut pas les oublier. De plus ils prolongent votre dépendance à la nicotine.


Ah, cette satané cigarette…

Non, ce qu’il vous faut puisque vous êtes une lopette et arrivez pas à vous arrêter seul comme un grand, c’est un truc qui vous bloque.
J’avais pensé au départ à une cigarette qui pue, mais le procédé m’a semblé un peu faible. Du coup j’en ai trouvé un encore pire !

Le Smok’Out a le mérite de nécessiter un minimum de transformations de vos cigarettes habituelles. Il peut s’adapter à n’importe quelle marque, pour un coût quasi nul.
Si l’on part du principe que la cigarette est une drogue, il faut donc que tout le monde s’arrête.
Stop, je vous entend déjà ricaner : « bah alors ya qu’à arrêter la fabrication ! ».
Oui, mais bon là c’est l’Etat qui n’est plus d’accord et qui va avoir un grand manque à gagner.

Non, le Smok’Out est plus simple. Le procédé consiste simplement lors de la fabrication à insérer au cœur du tabac un colorant transparent, qui devient visible suite à l’augmentation de la température.
Ce colorant (inoffensif pour l’organisme bien sûr, de toute façon à côté de ce qu’il y a dans la cigarette c’est de la gnognotte) est inhalé lors des bouffées, et se dépose sur les lèvres et la langue du fumeur.
Il disparait naturellement dans les 24 heures, mais aucun moyen de l’enlever avant, à part s’enlever la couche supérieure de l’épiderme !

Et voilà ! Vous avez l’air d’un con maintenant ! Vous êtes tout peinturluré ! Vous êtes faibles, vous avez fumé ! La honte s’abat sur vous pendant 24 heures…
Et je vous ai gardé le meilleur pour la fin : seules 50% des cigarettes fabriquées contiennent le colorant : vous ne savez jamais si vous allez vous transformer en pot de peinture !
De plus, les colorants sont aléatoire : bleu électrique, vert pomme, orange vif, jaune d’or, violet…


De très jolis coloris ont été prévus…

Il est évident que cette transformation doit être faite au niveau mondial, pour éviter la contrebande. Je pense que les manufactures seraient très heureuses d’ajouter ce procédé en échange de l’abandon définitif des poursuites pénales contre elles.

Smok’Out : arrêtez de fumer, ou vous aurez l’air d’un con !

chandon

Créateur et admin de ce site depuis août 2000.

Comments are closed