Le Rétrogoulot

Notez cette invention

Après quelques mois de méditation ayant permis aux Laboratoires-Faint Pacôme – Paris, Kaboul, Buenos Aires, Tombouctou, La Penne sur Huveaune, La Motte Beuvron – de se restructurer, sa Seigneurie, le Grandissime, le Majestueux, le Sublime professeur Faint Pacôme a l’immense plaisir de vous présenter sa nouvelle création :

LE RETROGOULOT

a) Quel fût donc le défi qui mena Sa Sainteté à créer pour vous, modestes humains ?

« Pouvoir faire le plein de son véhicule sans en descendre ».

Pffffff…. Vétilles que ceci pour le plus brillant génie de la galaxie ! ! ! ! Mais enfin, que voulez vous créer exclusivement du sublime ne peut rendre populaire. La plèbe demande son os …. Le Maître lui jette sa pitance.

b) Le handicap volontaire (quel talent !)

En conséquence, afin de ne pas s’abaisser à concevoir quelque ustensile commun, le génialissime Professeur Faint Pacôme décida-t-il de se fixer unilatéralement une série de contraintes permettant d’élever sa réflexion à un niveau digne d’intérêt. Ces critères les voici :

– proscrire toute modification des pompes à essences ; en effet, il est inconcevable d’imaginer un véhicule qui ne pourrait se ravitailler que dans 2 ou 3 pompes spécialement aménagées pour lui. Cela se traduirait immanquablement par un échec cuisant de l’invention.
– réserver des modifications mineures au véhicule ; il ne s’agit pas de complètement transformer les véhicules actuels en plaçant une citerne de 300 litres sur le toit ou en développant un dispositif de bras articulés greffé au véhicule.
– faire appel exclusivement à des technologies classiques ; au rebut les guidages laser et autres dispositifs électroniques sophistiqués.
Inconcevable répondrez-vous. Que nenni, que nenni …. Il n’est point d’obstacle insurmontable pour le divin Professeur.

c) Le génie à l’état pur

En quoi consiste le Rétrogoulot ? Et bien illustrons cette géniale invention par une petite démonstration :
– Ainsi que vous en avez l’habitude, approchez votre véhicule de la pompe à essence. Seule contrainte, il vous faudra aborder la pompe par la droite et vous avancer jusqu’à ce que le pistolet de la pompe soit très près de la portière du conducteur. Cela a son importance comme vous allez le voir.
– Baissez votre vitre, et saisissez vous de votre rétroviseur extérieur gauche. Il vous suffit de faire pivoter vers le bas le miroir conçu à cet effet (au préalable, il conviendra de libérer un petit loquet qui maintient le miroir en position verticale), et là, ô miracle, que voyez vous ? ? ? : un orifice au beau milieu du rétroviseur (cf. figure 1).


Figure 1

– Attrapez le pistolet de la pompe et introduisez le dans l’orifice. Le carburant est dirigé vers le réservoir du véhicule par un réseau de conduites (cf. figure 2).


Figure 2

– Puis, après avoir fait le plein, raccrochez le pistolet et allez payez à la caisse, toujours depuis votre véhicule (cela reste classique).

– Le constat est fait : vous avez fait le plein sans quitter votre véhicule ! ! !

d) Pour vous mesdames

Pour ceux qui ont toujours une pensée pour leur épouse, et qui ne souhaitent pas la priver du plaisir des activités quotidiennes, il existe une version du Rétrogoulot adapté au rétroviseur passager (à droite).

Les Laboratoires Faint-Pacôme sont également en train de développer une version arrière accessible depuis la banquette passager. En effet, nous pensons également aux belles-mères et aux enfants ! ! ! ! Si, si ….

e) Merci qui ? ? ? ?

« Professeur , vous êtes mon Dieu ! ! Il faut vous élever une ziggourat (1) » – paroles de Simone Duchant – Paris XIX.

Le RETROGOULOT est une création des laboratoires Faint-Pacôme Pacôme – Paris, Kaboul, Bagdad, Vitry sur Seine, Toronto, Amsterdam.

(1) Ziggourat : Edifice religieux d’origine mésopotamienne, fait de la superposition de plates-formes de dimensions décroissantes, dont la plus petite, au sommet, porte une chapelle.

Laisser un commentaire