Le Filet de plage

Notez cette invention

C’est l’été ! Super !

Comme tout vacancier qui se respecte, vous n’avez qu’une idée en tête pour passer des vacances réussies : la plage !
Le mois dernier, vous avez :
– réduit la consommation d’apéros, de bières et de cacahuètes pour faire dégonfler votre ventre
– acheté le maillot de bain moulant à la mode, qui vous serre un peu, mais bon…
– mangé des carottes tous les 2 jours pour avoir la peau qui fonce
– acheté les rabannes et la serviette avec le dauphin dessus
– acheté les lunettes de surfeur, celles où on voit pas vos yeux
– acheté la glacière bleue pour mettre le Banga et la Valstar DeLuxe
– acheté la crème de protection indice 2 (elle était moins cher que l’indice 40, et de toute façon vous êtes pas une tafiolle, z’avez pas peur du soleil…)
Le jour dit, après un voyage épuisant et plein de péripéties sur l’autoroute surchauffée dans votre renault 19 GTD pour rejoindre votre lieu de villégiature (je passe sur les détails, il y aurait de quoi en faire 2 pages rien que sur le trajet), vous arrivez tout équipé et tout heureux.


Figure 1 : la plage, moment tant attendu

Enfin ! Vous vous avachissez sur le sable et chaussez vos lunettes de surfeur, bien décidé à passer 8 heures à regarder les nymphettes en maillot de bain ultra moulant quand elles sortent de l’eau (à ce sujet, attention, je vous rappelle que vous avez acheté un maillot de bain moulant, donc attention en se levant).
Quand soudain….. Horreur !!! Vous vous rendez soudain compte que votre nez se trouve à 2 centimètres d’un mégot de cigarette. Pouah ! Et tiens, c’est quoi ce truc ? Berk ! Un préservatif ! Mais… Et là ??? Une canette de cola ! Des capsules de bière ! Des tessons de verre ! Des sacs plastiques ! Des bouts de filets de pêcheurs ! Des pelures d’orange !!!! Un reste de méchoui !!!!!!!! Une clef de 12 (ah, tiens, ça, ça peut servir, je garde).

Enfer et damnation ! Votre plage de rêve se transforme en dépotoir à ciel ouvert. Fini la tranquillité d’esprit. Vous vous rendez compte que vous ne pourrez pas rester sur une plage aussi crade que ça. Même avec les jolies filles qu’il y a.
Comment faire ? Vous n’allez quand même pas retourner chez vous !
Rassurez vous. La solution existe. Vos vacances sont sauvées.

Tatsan !

(là, imaginez un plateau qui tourne, avec des spots colorés et 2 mannequins qui découvrent ce qu’il y avait caché sous un tissu)
Voici…

Le Filet de plage !

Ah ! Quelle belle invention ! Comment vous la décrire objectivement, tant elle est novatrice et utile !!
Le concept :
Un filet posé sous le sable de la plage permet, en étant retiré, d’enlever tous les déchets et détritus présents dans le sable.

Comment ça marche ?
Avant la saison pleine, la commune qui bénéficie de ce service procède au déblaiement du sable sur une profondeur de 50 centimètres. Un ensemble composé de 1 à 50 filets disposés en couches successives, est posé sur le fond de la plage. Il ne reste qu’à recouvrir ces filets avec le sable déblayé, et faire sortir aux quatres extrémités les cables fournis.
Lors de la saison pleine, il ne reste qu’à faire un entretien de surface régulier (râtissage, enlèvement des déchets apparents) par une équipe de cantonniers.
Par contre, pour les déchets enfouis, comme c’est souvent le cas, par des touristes indélicats, il est nécessaire de faire appel à des moyens lourds qui vont retourner le sable pour en extraire les déchets : la plage est immobilisée durant des heures, les moyens mécaniques et humains nécessaires sont coûteux et complexes.


Figure 2 : les techniques de nettoyage classiques : la cribleuse

Dans le cas où la plage est équipée du système développé ici, le nettoyage de profondeur est d’une simplicité enfantine : il suffit de relier les 4 cables du filet le plus haut aux poulies, de relier un 4×4 ou un tracteur de chaque coté du filet, et de mettre le tout en marche. Le filet ainsi tracté va se soulever, et par un effet de tamis bien connu de tous, laissera retomber le sable en gardant prisonniers les déchets ainsi extraits du sol. Il ne reste plus qu’à vider le filet dans une benne, et remiser ce même filet, qui pourra resservir à la prochaine saison.


Figure 3 : schéma du système de traction du filet de plage


Figure 4 : détail du mat vissable


Figure 5 : détail de la poulie de traction du filet

Redoutable ! Imparable ! Economique ! Ecologique !
J’entends d’ici vos propos enthousiastes ! Et oui mes amis ! C’est tout bonnement une invention indispensable.Les mailles du filet peuvent être de plusieurs dimensions, suivant la taille des déchets que vous voulez filtrer.
La couche de filet enfouis peut varier de 1 à 50, vous permettant d’assurer un nettoyage en profondeur durant tout l’été quasiment tous les deux jours et ce, pour un investissement minime.
La taille des filets peut également varier, mais au delà d’une certaine dimension, ce n’est plus d’un tracteur dont vous aurez besoin pour relever les filets, mais d’un avion de chasse !Ce système peut également être enfoui dans les premiers mètres de la mer.
Nous consulter pour étudier des solutions adaptées à vos exigences.Commandez dès à présent le filet de plage pour votre commune !
Pour toute commande reçue avant le 31 août 2002, une couche de 10 filets supplémentaires vous seront livrés.
Le filet de plage est disponible en 3 packs :

  • le pack ‘éco’ comprend une couche de 5 filets, les cables d’ancrage, les poteaux et poulies.
    Solution économique, idéale pour une petite plage privée
  • le pack ‘standard’ comprend une couche de 20 filets, les cables d’ancrage, les poteaux et poulies
    Convient à la plupart des plages classiques
  • le pack ‘prestige’ comprend une couche de 50 filets, les cables d’ancrage, les poteaux et poulies
    La solution idéale pour une station balnéaire de grand standing

Attention :

– le filet de plage ne doit pas être utilisé sur une plage de galets, uniquement sur une plage de sable ou de gravier fin.
– assurez vous de l’absence d’individus ou d’animaux lors du relèvement des filets.

chandon

Créateur et admin de ce site depuis août 2000.

Laisser un commentaire