Le véritable annuaire inversé

Notez cette invention

Chers zinventeurs, les Célèbres LABORATOIRES FAINT PACOME – Paris – vous proposent leur nouvelle invention :

LE VERITABLE ANNUAIRE INVERSE !!

D’aucuns nous répliqueront que le concept existe déjà : 3617 ANNU .

Outre que le nom de ce site minitel évoque plus une abomination de site pornographique qu’un outil de recherche téléphonique , il faut convenir qu’il ne sert à rien et que la notion d’annuaire inversé est tout à fait usurpée.

Afin de palier à une demande sans cesse croissante, le divin Professeur Faint Pacome a développé le « VERITABLE ANNUAIRE INVERSE ».

De quoi s’agit-il ?

<p »>Exemple : Vous avez oublié le n° de téléphone de Monsieur X, mais vous souvenez que l’inverse du n° de téléphone de Monsieur Y correspond au n° de Monsieur X. Dans ce cas, vous devez utiliser le véritable annuaire inversé des Laboratoires Faint Pacome.

Démonstration :

  1. Prenez un annuaire classique et recherchez le n° de téléphone de Monsieur Y : 01.46.22.03.21
  2. Connectez vous sur le véritable annuaire inversé et tapez le n° de téléphone de Monsieur Y : 01.46.22.03.21
  3. C’est alors que la machine géniale des laboratoire Faint Pacome -Paris – livre la réponse à votre recherche : 12.30.22.64.10
  4. Vous êtes baba s’admiration !!
  5. Vous prenez votre combiné téléphonique et vous composez le 12.30.22.64.10
  6. Vous entendez une voix électronique qui vous annonce que « le numéro que vous avez composé n’est pas attribué » et vous conseille « de consulter l’annuaire France Télécom »
  7. Vous êtes vraiment une burne, car en France les n° de téléphone commencent tous par 0.
  8. Evidemment, si vous confondez Monsieur Y avec Monsieur Z ….

……..

Vous pouvez vous connecter au serveur du « Véritable Annuaire Inversé » en composant le 12.30.22.64.10 – 2,24 euros la minute.

Ci-dessous notre centre de traitement des appels ainsi que le super ordinateur CRAY 1604 servant à la recherche des n° inversés.

Ceci est une création des Laboratoires Faint Pacome – Paris.

Laisser un commentaire