La Portaboue

Notez cette invention

Chers zinventeurs,

Le Laboratoire du Professeur Faint Pacome a l’immense plaisir de vous présenter sa toute nouvelle invention qui va révolutionner notre habitat :

LA PORTABOUE

1. LES BESOINS

Cette fois, le fabuleux esprit du Professeur Faint Pacome a décidé de s’atteler à une tâche dont la difficulté n’avait d’égal que le génie du Professeur : les portes qui claquent.
En effet, que de doigts meurtris ont révé de portes qui ne pourraient se refermer sur d’aussi délicates chairs; que de nez délicats ont priés pour que les courants d’airs liés à des portes mal coincées disparaissent à jamais ; que d’oreilles sensibles ont implorées pour le claquement assourdissant d’un battant qui se referme violemment soit banni à jamais dans les limbes.

Grâce au Professeur Faint Pacome et à son équipe d’assistants entièrement soumis à La Cause, ces craintes et ces cauchemards appartiennent désormais au passé.

Oh, ne croyez pas que le Professeur se soit abaissé à réinventer la porte coulissante, qui, lorsqu’elle se déplace contre un mur, neutralise tout un pan de paroi empèchant de procéder à l’ammeublement idéal de votre pièce, ou lorsqu’elle coulisse au sein même de la paroi, nécessite de réaliser des mur d’une épaisseur hors du commun. sans parler de la lourde machinerie que ce système impose. Je n’ose même pas parler du rideau en tissus qui occulte difficilement le passage, s’envole au moindre coup de vent et constitue un véritable nid à poussière.

Non tout ceci est pure vétille pour le Professeur. Il faut désormais convenir que le Professeur a modestement conçu le dispositif PARFAIT, à savoir : LA PORTABOUE.

2. LE CONCEPT

Le procédé novateur devait répondre en tous points au cahier des charges dont les principaux critères étaient les suivants :
–    occultation totale de la lumière à travers la porte
–    pas de risque de pincement des doigts
–    pas de claquement
–    encombrement minimal
–    protection phonique maximale
–    entretien minimal
–    insensibilité au vent
–    protection thermique et contre les courants d’air

Sur cette base, l’esprit fabuleux du Professeur conçu ce qui modifiera notre quotidien : un système de fermeture consitant à laisser s’écouler un film continu de boue lourde.

En effet, grace à une rampe très discrète fixée sous le linteau et présentant un série d’évents très proches les uns des autres, il est possible de laisser s’écouler une boue sous pression formant une pelliculle continue. Cette boue est ensuite recueillie dans un mince bac placé en pied de porte, puis elle est évacuée dans un mini malaxeur à haute turbidité afin de la réhomogénéiser, pour enfin l’injecter sous pression grace à un micro compresseur dans une tubulure remontant jusqu’à la rampe fixée sous le linteau. Le dispositif présente des dimensions très réduites et peut être encastré dans le mur. sa consommation électrique est très faible.

Ainsi le circuit est maintenu en service pendant tout le temps où vous souhaitez que votre fermeture soit activée. A la demande, soit par une reconnaissance optique automatisée, soit par un contacteur mural, le circuit de boue est interrompu afin d’instantannément laisser le passage libre.

Grace à la composition de cette boue composée essentiellement de microparticules de plomb en suspension dans une matrice d’argile bentonitique et d’eau, l’écran ainsi crée se révèle parfaitement opaque à la lumière, insensible au vent. De plus, il constitue une véritable protection thermique et un remarquable écran phonique.
3. LES DIVERSES DECLINAISONS

Grace à son caractère fluide, ce produit possède de très nombreux intérêts :
–    il est possible de le colorer à volonté grace à une série de pigments qu’il suffit d’ajouter à la boue mère ;
–    il réhumidifie naturellement les habitations où le chauffage électrique provoquait un très désagréable dessèchement de l’air ;
–    il peut refroidir ou réchauffer l’atmosphère de votre maison grâce à un dispositif d’appoint régulant la température de la boue ;
–    il peut constituer un dispositf anti-intrusion en additionnant de l’acide phosphorique au liquide de base.

4. LE PRIX

Ce produit révolutionnaire est commercialisé au prix dérisoire de 49,99 euros TTC par porte (auquel s’ajoutent 1649 euros de frais de pose).

La PORTABOUE est un produit du Laboratoire Faint Pacome – Paris.

Laisser un commentaire